Les Rumeurs cours, le sang coule, et le danger apparait...Preparez vous
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mission de Rang C (Kurenai)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurenai
Chuunin de Konoha
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 22/03/2008

Feuille de personnage
Chakra:
600/600  (600/600)
Xp:
119/1200  (119/1200)

MessageSujet: Mission de Rang C (Kurenai)   Ven 28 Mar - 17:46

Mission de rang C : Preuve de l'escroquerie de l'aubergiste (Kurenai)


Kurenai avait attendu que le nuit tombe sur Konoha. Elle avait troqué ses
vêtements de ninja habituels contre un long manteau à capuche qui lui
donnait le parfait air sombre des gens louches. Elle s'approcha de l'auberge
et commença à en sonder l'intérieur. Elle y avait foule à cette heure.
Un grand nombre de personnes dansaient ou chantaient en buvant,
donnant à « L'anguille sous Roche » la réputation de fétarde qu'elle
avait toujours eue. Au piano, le jeune diplômé entamait La fugue de
Subaku, ce qui compléta la tableau.

Maintenant qu'elle s'habituait aux couleurs et sons de l'endroit, Kurenai
put étudier plus attentivement les clients de cette auberge. Du dealer au
tricheur, en passant par les voleurs, la population de cette taverne
était à faire pâlir les plus grandes prisons. Mais, bon pour
l'instant, tant qu'ils prenaient du bon temps ensemble, ils ne dérangeaient
pas les autres habitants de Konoha. Et puis surtout, elle n'était pas là
pour ça... Peu lui importait le nombre de criminels qui fréquentaient
cet établissement, quoique... Il en glisserait certainement un mot au
Hokage dans son rapport...

Elle se reconcentra alors sur sa mission. Elle chercha des yeux sa cible.
Elle devait se trouver à proximité des tables de jeu. Elle scruta le
première sur sa droite. Non, aucune personne ne correspondait à la
description qu'elle avait reçue. Elle jeta un oeil sur la table juste
derrière, aucune des personnes qui ne lui faisaient face n'était celle
qu'ielle recherchait. Elle n'arrivait pourtant pas à voir le visage de
celui qui lui tournait le dos. Elle utilisa alors discrètement un kunai qu'elle
frappa comme si de rien n'était contre un autre pour emmettre un petit bruit
métalique sans se faire reperer. Surpris par le bruit, la plupart des hommes
se retournèrent et notamment celui qu'elle observait. Elle put alors, avec dépit,
constater que ce n'était pas non plus celui qu'elle recherchait. C'est alors qu'elle
vit une table se vider au fond de la salle et plusieurs joueurs partir la mine
triste. Un homme restait pourtant assis un grand sourire sur ces
traits et un tas de ryos impressionnants à côté de lui. Kurenai le
reconnut immédiatement : c'était lui, sa cible. D'un simple coup
d'oeil, Kurenai estima le nombre de ryos qui reposait à côté de l'aubergiste.
Elle soupesa ensuite une petite bourse qui pendait à sa ceinture. C'est
bon, elle en aurait assez pour défier l'homme. Le Hokage était
vraiment quelqu'un de prévoyant.

Kurenai se décida alors et entra dans aire de jeu. Comme
elle s'y attendait, personna ne prêta attention à son entrée : ce
n'était pas la première fois qu'ils voyaient une femme louche. Elle se
dirigea vers les tables de jeu, fit mine d'observer attentivement
celles où un jeu se déroulait encore. Puis feignit la parfaite
surprise de la personne qui trouve enfin un place de libre. L'aubergiste
lui jeta un regard menaçant:


« Tu es nouveau ici, je ne te connais pas. Mais, ici, c'est la table
des pros. Alors va pas pleurer chez ta mère si tu perds.
- Je n'en attendais pas moins du cher Riko Troisième-Oeil. Toujours
aussi accueillant à ce que j'ai entendu. Mais peu importe, ta
réputation t'a précédé », elle posa alors sa bourse sur la table,
«alors, on accepte mon défi? Parce que moi, mon surnom, c'est plutôt "
Kurenai aux doigts de fée ".
-Hohoho! Tu n'es peut-être pas aussi naïf que tu en as l'air. Et puis,
je ne refuse jamais de dépouiller un client. Alors, ici, comme c'est
chez moi, le défi se fait selon mes règles. Première manche au
Mah-jong, et si tu l'emportes, quitte ou double sur une partie de dés.
Alors, toujours prêt à me céder tes ryos?
-Oui, je suis toujours prêt à vous défier et ne vous attendez pas trop
à vous approprier mes ryos : ce serait un faux espoir. Mais si l'on
suit vos règles, on utilisera mes jetons et mes dés.
-Très bien, marché conclu?
-Marché conclu. »


Kurenai qui perdit les deux premiers coups. Mais la partie continua et
Kurenai s'habitua à la technique de son adversaire au point de rattraper
son retard. Mais Riko n'était pas n'importe qui et il réagit vite. La
partie s'équilibra alors et commença à s'éterniser, jusqu'à en arriver
au coup fatidique :


« Et voilà, Kurenai, c'était le cinquantième coup. Nos gains sont encore
à peu près égaux, tout va se jouer dans le cinquante-unième coup. Ce
coup-ci, c'est la mort subite : ou on gagne tout, ou on perd tout.
-Mais tu peux abandonner si tu préfères, Riko...
-Haha! Je t'aime bien toi. Tu as du cran et un sacré sens du jeu. Mais
je n'ai pas dit mon dernier mot, méfie-toi.
-Nous verrons bien...»


Kurenai distribua une dernière fois les petites dalles de jeu. Puis ce
fut le tour des échanges. Vanac échangea trois dalles, Riko deux. Il
abattit alors son jeu en s'écriant :


« Couleur! C'est fini pour toi! ».

Kurenai en profita pour abattre lui aussi sa main et annonça d'une voix posée :

« Je pense que tu as parlé un peu trop vite : Len !»

Riko stoppa brusquement ses effusions de joie et se pencha
suspicieusement sur la table :


« Ma foi, tu as raison. Et bien, tu viens de remporter cette manche,
ma cher Kurenai. Tu as gagné le droit de passer à la deuxième manche.
Que la seconde manche débute. »


Kurenai enfouit alors la main dans sa poche et en ressortit les dés
préparés pour l'occasion. Une marque de chakra indétectable pour les
non ninjas avait été apposée sur chacun des dés et seul le hokage
pouvait la retirer. IElle les soupesa une dernière fois dans sa main,
vérifiant que le chakra était toujours bien là, et les montra à Riko.


« C'est donc la manche finale! Cette fois, pas de doute, c'est la fin.
Comme prévu, nous utiliserons mes dés, et vu que je suis l'invité, je
les lancerai en premier. Bien évidemment, le plus haut score l'emporte»


Riko n'ayant pas fait d'objection, Kurenai se concentra, mélangea et
lança les 5 dés sur la table.


« 23! Pas mal, mais je peux faire mieux! »

Riko ramassa alors les dés sur la table, les soupesa , les mélangea et
les lança sur la table. Les spectateurs, désormais nombreux, attirés
par l'affrontement des deux champions retinrent leur souffle. Les dés
semblèrent rouler une petite éternité avant de finalement s'arrêter.


« 28! », hurla Riko. « Tu as été un adversaire honorable, mais
personne ne bat le champion du jeu de Konoha : Riko Troisième-Oeil!
Hahahahaha!


-Bon, j'ai perdu, on dirait! Tiens voilà ce que tu as gagné. »

Il poussa alors la bours de l'autre côté de la table, puis ramassa les
dés, les glissa dans sa poche et s'en alla sans même se retourner.

Sur le chemin du retour vers la tour du hokage, Kurenai baissa sa
capuche et sourit. Elle sortit les dés de sa poche : ceux-ci n'avaient
plus aucune marque de chakra et ils étaient plombés. Le sourire de
Kurenai s'élargit. Bien que les jeux d'argent ne soient pas interdits à
Konoha, tricher reste un crime. Et si les dés qu'il tenait dans la main
ne prouvaient rien, car Riko pourrait nier avoir jamais touché ces
dés, les traces de chakra que les dés marqués avait laissées sur ses
manches, même s'il s'était maintenant débarassé de ces dés,
s'avéreraient être la preuve la plus irréfutable de sa tricherie.
Kurenai avait accompli sa mission, c'était maintenant aux officiels de
faire le reste.

Kurenai reprit sa route en sifflotant, le coeur enfin empli de joie
après une soirée qui l'avait bien éprouvé nerveusement. Le Hokage
serait sûrement fier de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mission de Rang C (Kurenai)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission : Mahou a besoin de thunes [Rang B] (accomplie)
» places au 1er rang, bonne chose ou pas ?
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Konoha no kuni :: Auberge-
Sauter vers: