Les Rumeurs cours, le sang coule, et le danger apparait...Preparez vous
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Jeunes n'ont plus aucun Respect envers leurs Aînés...

Aller en bas 
AuteurMessage
Nara Eichiro
Ermite de Konoha (Sanin)
Ermite de Konoha (Sanin)
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 74
Localisation : Konoha Gakure no Sato.
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Chakra:
1300/1300  (1300/1300)
Xp:
0/1500  (0/1500)

MessageSujet: Les Jeunes n'ont plus aucun Respect envers leurs Aînés...   Sam 5 Avr - 17:47

Croyez-le si vous le désirez mais je vous annonce que moi, Nara Eichiro, je suis le plus puissant Ermite qui existe en cette planète. Je suis un Sannin de Konoha Gakure no Sato, mon rang est aussi respecté que celui du Maître Hokage. Parmi tous les villages cachés existant, seuls les 5 Grands Pays ont le droit de décerner le titre de Kage au chef de leur village ninja. Ces Hommes sont censés être les cinq ninjas les plus puissants du monde. Ensemble, ils ont le monopole du business shinobi. Leur titre est toujours précédé de l'élément de leur pays respectif. Ce qui nous donne donc les appellations suivantes : Hokage, Mizukage, Tsuchikage et Kazekage. Moi... Leur égale!? Trop aimant, j'adore, les gens m'observent tous comme si j'étais un monument vivant, je suis Nara Eichiro, celui que l'on appelle Ojiisan'. Lorsque j'observe un gosse dans les yeux, soit il me demande de l'entraîner soit il fuit de peur. Aujourd'hui, je me baladais tranquillement à l'intérieur du Village de la Feuille, je venais de finir une victoire face à mon petit fils au Shogi, certes je n'ai plus besoin d'expliquer ce qu'est le Shogi mais pour le moment, je reste invaincu à ce jeu d'échec japonais. Tiens, je viens d'arriver devant les portes démesurées du Village, je ne savais pas que j'avais fait tant de chemin, je ne m'étais même pas rendu compte, j'étais parti de la "Place des Trois Troncs" et je venais d'arriver devant ces portes qui fissuraient l'immense muraille qui était alors en périphérie de Konoha Gakure no Sato. Soudain, j'entends un brou-ha derrière moi, ce qui me dérangeait fortement car ce bruit vint perturbé les rues silencieuses de ma nuit dans mon "Chez Moi". Je ne pris pas la peine de me retourner et je continuais lentement ma route, je suis un vieillard je prend mon temps lorsque je marche. Mais alors que j'allais changer de ruelle, je vins à me faire bousculer de part mon épaule gauche par un homme assez grand. Énerve, je fronça mes sourcils tout en attendant une excuse de celui qui venait de me bousculer mais cela ne vint pas à mes vieilles oreilles. C'est alors, que je vins à entendre le claquement des armures de l'escouade ANBU, j'en étais membre pendant plus de vingt années, je vous assure, c'est un bruit qui marque. En quelques quarts de secondes, je compris alors ce qui venait de se passer, l'escouade qui se trouvait alors dans mon dos était à la poursuite d'un Nukenin et celui-ci n'était autre que l'impolie qui venait de me bousculer. Mes réflexions et ma préparation à une tactique furent si rapide que j'eus l'impression que le temps s'était arrêté pour me laisser réfléchir. Sans perdre de temps et à la simple lueur d'un quart de lune, je faisais appel, sans un geste de Tao, à ma technique la plus courante : Le "Kagemane no Jutsu". Technique de manipulation des ombres. Grâce à cette technique du Clan Nara, je peux modifier mon ombre pour la relier à mon adversaire, et lorsque j'y arrive chaque mouvement que je puis effectué sera exécuté par ma victime. Cette technique permet de ralentir l'ennemi, et utilisée en conjonction avec l'environnement peut devenir offensive ou défensive. Elle devient particulièrement efficace dans le cadre d'un piège ou d'un capture comme celle-ci. C'était étonnant pour un Nara de faire une Manipulation des Ombres à la lueur de la Lune et seuls certains expérimentes comme moi savent le faire. Grâce à ce jutsu, moi, le Vieux, je vins à capturer cet impolie qui fut alors bloqué dans ma propre position. Je ne bougeai plus pour permettre aux Oi-Nin de capturer ce Déserteur ce qu'ils furent immédiatement. Mais celui-ci était robuste et alors que les Oi-Nins venaient à le capturer, je relâchai calmement mon Kagemane. Cependant, ce que j'avais prévu se déroula devant moi, le déserteur repoussa de sa force immense tous les Oi-Nins qui furent pris par l'effet de surprise. Alors, caché dans l'ombre et à l'abri du regard, j'activais un autre jutsu de mon Clan en combinaison avec de nouveau mon Kage Mane no Jutsu. Ce fut alors l'utilisation de Kage Kubishibari no Jutsu. Technique d'étranglement avec les ombres. Après avoir fait le Kagemane, une main d'ombre surgit sur l'ennemi et parvient jusqu'à l'un de ses membres pour lui briser ou le maintenir plus fortement. J'utilise régulièrement cette technique pour briser la nuque de mes adversaires mais cette fois-ci, ce n'était pas à moi de le tuer. Alors, de mes mains d'ombres, je brisai violemment les os des jambes et des avant-bras de celui qui m'avait physiquement insulté.

- Ne bouges plus... Ou tu deviendras la victime de mon "Sadisme Démesuré"...




Je n'eus pas de réponse, il semblait avoir comprit qu'il ne lui restait que deux solutions : La Mort par les Oi-Nins ou la Torturre par moi-même. Les chasseurs de déserteurs se relevaient vivement pour se jeter sur leurs cible que je venais tout juste de neutraliser. Le Chef d'Escouade ne perdu pas plus de temps pour exécuter un Genjutsu de type Sommeil pour que l'homme se tienne tranquille jusqu'à ce qu'il arrive à leurs salle d'interrogatoire pour subir... Un Interrogatoire. Moi, je me déplaçais alors vers le haut de la limite entre le Village et son Extérieur. Cette si grande muraille, j'en montai calmement les escaliers pour me mettre au sommet de celle-ci. Très vite, je me couchais sur ces murs pour y regarder les étoiles.

*Je n'ai plus à faire le travail des hommes de l'Escouade Spéciale de Tactique et d'Assassinat... Bref, disons que c'était car il m'avait manqué de respect.*

_________________
••• Ne Jamais Sous-Estimer Le Troisième Âge •••

••• Le Lion Enflammé du Village de la Feuille •••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nara Eichiro
Ermite de Konoha (Sanin)
Ermite de Konoha (Sanin)
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 74
Localisation : Konoha Gakure no Sato.
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Chakra:
1300/1300  (1300/1300)
Xp:
0/1500  (0/1500)

MessageSujet: Re: Les Jeunes n'ont plus aucun Respect envers leurs Aînés...   Mar 8 Avr - 21:06

Toujours sur la toiture des portes de Konoha Gakure no Sato, j'observais les étoiles de mes yeux bleus. Ces yeux si particuliers, qui n'ont aucuns pouvoirs sauf celui de faire chavirer les femmes. Mes yeux sont bleus mais pas un bleu banal, un bleu nuit parsemé de reflet clair qui provoque chez les femmes, une sorte de Genjutsu qui les pousse à m'aimer. J'étais tranquillement en train de m'évader dans mes souvenirs, je me rappelais alors la première technique qui me fut apprise après les bases : Le Kage Buyo. Soit la technique de la Feuille Morte, permettant grâce à un coup de pied d’envoyer son adversaire en l’air. Puis de se placer sous lui. Après une projection vers le haut consiste à se placer sous l'ennemie durant sa chute afin de le frapper sans qu'il puisse parer ou esquiver. Ce jutsu restait basique mais très pratique lors des combats...





~Souvenirs ~~ Souvenirs~


J'avais alors l'âge de douze années passées, à cette époque gisait en moi ce que mon Maître nommait "La Fougue de la Jeunesse". Ce que c'était, une simple manière de vivre sa vie ; Ne jamais abandonné et toujours persévérer dans l'entraînement physique. Pendant les années de son vécu, je vis de ce thème si idiot à mes yeux mais forcé de suivre cela pour m'entraîner avec lui, je m'étais même vêtu d'une tenue rouge qui ne m'allait pas du tout mais qui me vaut, plus tard, le pseudo de "Lion Enflammé du Village de la Feuille" lorsque je partais en mission vêtu de cette façon. Je venais alors de réussir les arts de base qui impliquaient la lutte, les projections, les immobilisations, les fractures les chutes et les roulades, sans compter les coups permettant de détruire les muscles. Cela m'était déjà assez dur mais mon Maître percevrait et voulut m'apprendre le Kage Buyo. Je ne refusais pas de peur qu'il me vire de son cours. Il me forçait quelques peu et voulut me faire une démonstration de la technique en question qui, après explication orale, m'intéressait de plus en plus. Tout d'abord, ce taijutsu faisait parti de la famille Gõken. Soit le Poing d'Acier, il requiert une puissante force physique et une extrême rapidité, tout ceci combiné avec l'ouverture des huit portes de chakra qui produit une puissante décharge de chakra dans le corps, permettant d'effectuer des mouvements extrêmement rapides et violents. Le Kage Buyo permettait d'attaquer l'adversaire sous son angle mort le plus visible à l'oeil nu, soit par derrière. La démonstration de mon Maître ne me surprenait pas plus que ça, il avait, d'un coup de paume, éjecté le pantin d'entraînement dans les airs avant, d'un bond d'une vitesse et d'une légèreté inouïe dont il avait le secret, de se projeter par le Kage Buyo derrière le mannequin flottant horizontalement dans les airs. Après ceci, il attrapait de ses longs bras le mannequin par la taille, avant de lui faire exécuter une chute libre verticale écrasant sa tête sur sa nuque lors de l'impact par le sol. Sans perdre de temps et impatient comme j'étais à l'époque, je me levais, ayant bien étudié ses gestes, je me concentrais avant, d'un profond et rapide coup de pieds de la jambe droite, d'éjecter ce second et misérable pantin flotter dans les airs qui serrait son avant dernière destination. J'avais déjà décidé qu'il n'allait pas s'écraser sur le sol mais contre ce mur qui était recouvert d'une cible à kunai : J'allais toucher dans le mile ! Je m'envolais alors tel mon maître l'avait fait précédemment derrière ce pantin sans me rendre compte que j'utilisais sa fameuse feuille morte, je ressentais une sorte de profonde rage envers ce mannequin qui ne m'avait pourtant rien fait mais c'était mon seul moyen, à l'époque, pour apprendre au plus vite. Je disparaissais donc derrière ce mannequin et je ne le choppais non pas par la taille mais par les jambes. Je me mis alors à tournoyer sur un point qui n'était autre que mes pieds pour alors, de ma poigne sur ses chevilles, le lâcher et le balancer violemment au centre de cette cible.



- Kage Buyo... Réussi !


De ma prétention habituelle, je lâchais ces quelques mots sans même me retourner pour voir le résultat de mon enchaînement qui était bel et bien une réussite. Le pantin était maintenant inutilisable dût à l'impact qu'il avait subit avec le centre, marqué d'un point rouge qui n'est plus d'ailleurs, de cette cible. J'étais bel et bien prétentieux de mon génie au Taijutsu, j'en apprenais deux voir trois fois plus que les autres élèves formés dans ce dojo mais peu m'importe de les savoir à la traîne, j'étais là pour moi et personne d'autres !


~Retour ~~ Réalité~

_________________________________

:: Technique Apprise ::

- Genin -

Kage Buyou :
Après une projection vers le haut, la technique consiste à se placer sous l'ennemi durant sa chute afin de le frapper sans qu'il puisse parer ou même esquiver.

_________________
••• Ne Jamais Sous-Estimer Le Troisième Âge •••

••• Le Lion Enflammé du Village de la Feuille •••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Jeunes n'ont plus aucun Respect envers leurs Aînés...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *Le règlement de ForumActif, notre hébergeur*
» Plus aucun respect
» [AIDE] Aucun jeu en plein écran avec emulateur PSX
» Ateliers pour vos jeunes cet été
» Le magasin des Jeunes Dames

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Konoha no kuni :: Portes de Konoha-
Sauter vers: