Les Rumeurs cours, le sang coule, et le danger apparait...Preparez vous
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les pièces manquantes [Rp d'entraînement]

Aller en bas 
AuteurMessage
Zettai
Nuke-nin de classe X
Nuke-nin de classe X
avatar

Nombre de messages : 720
Localisation : Dans ta peau.
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Chakra:
1300/1300  (1300/1300)
Xp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Les pièces manquantes [Rp d'entraînement]   Dim 27 Avr - 21:36

I. Apprentissage de la Technique du pillage d'identité.

Temporalité : juste après l'obtention du sharingan.






1 ère partie -------------------------->

.... !!!
ça fait MAL !
Cette opération....Harg !
Il m'a charchuté ce serpent !

J'ai terriblement mal.

Pourtant je dois déjà commencer à travailler.
Ne pas perdre de temps.

Entre Itachi qui a disparu
pendant qu'on me greffer ce foutu oeil,
alors qu'il devait me protéger
et mon incapacité de combattre
depuis des jours....

On peut dire que c'est un réveil
difficile.

La souffrance n'est qu'un des aspects,
de l'énorme contrecoup d'une experience,
car ça en était une.
J'aurais put y laisser la vie.

Maintenant je vois enfin de cet oeil là.
De celui greffer.
Du sharingan.

Mais pendant des jours
c'était le flou,
j'ai cru à un ratage.

Heureusement Orochimaru
m'a expliqué que mon organisme particulié
aurait accepté ce corps étrangé comme aucun corps
humain ne l'aurait fait.

J'ai de la chance dans mon malheur,
comme toujours.

Mais cette douleur.
Et ce sang qui semble ne pas vouloir
s'arrêter.

Une semaine m'a-t-il dit.
Une semaine et tu seras le plus puissant
clone qu'on est jamais fait.

Il ironise...
Mais il ne ma pas attaqué.
Il ne m'a rien fait pendant mon sommeil.

En faisant ça il à scellé un pacte avec moi,
je lui dois beaucoup et il pourra avoir confiance
en moi pour l'aider,
quelque soit son adversaire.

J'ai maintenant deux alliés certains.
Ce chère Luigi,
qui malgrè son zèle à prouver
qu'on pouvait lui accorder sa confiance.

Et ce fourbe d'Orochimaru,
qui se montre étonnament humain.

Bon,
pleurer n'est pas tout,
je dois m'entraîner.
Si il m'a dit 6 jours,
c'est qu'il savait que je commencerai avant.

Donc ça devrait aller,
c'est comme ça que je le vois.


Il faut que je m'y mette sérieusement,
je pense à cette technique
depuis longtemps,
et le sharingan,
lorsque mon esprit à osé espérer le posséder,
j'ai toute suite fait la liaison.

Une marionnette de moi,
une marionnette de chaque adversaire,
le marionnettisme, et la copie.
Le Kinjutsu et le Sharingan.
Le pillage d'identité.

Je vais te concrétiser,
bien que ça me semble totalement hors de porté.

Je vais le faire,
je vais te faire.

Alors, non seulement les mouvements des adversaires
m'appartiendrons,
mais aussi eux entier.

Leur être m'appartiendront déjà en plein combat,
avant qu'ils ne chutent et que définitivement
j'en fasse l'une de mes armes.

Je suis comme ces armées de mort vivant
dans les légendes,
chaque ennemis qui tombent
me renforce encore,
et ainsi un cercle vicieux se met en place.

Je vais accélerer leurs chutes alors.

Je commence, maintenant.





____________________________________________________________________________________________________


2 eme partie -------------------------->


Déjà il me faut
créé cette technique.

J'ai encore jamais utilisé le sharingan
en plus.

Je ne sais même pas comment
je vais pouvoir
le faire évoluer pour une nouvelle technique.

Finalement,
je ne sais pas par quoi commencer,
maîtriser le sharingan,
je comptait le faire en apprenant la technique,
et inventer la technique,
il me faudrait le faire avant de l'apprendre.

Voilà qu'y va ralonger cette apprentissage.
Car je vais bien devoir l'utiliser sur quelquechose,
quelquechose qui à sa propre volonté.

J'espere que son automatisme
se mettra en route tout seul.

Je dois trouver une victime,
n'importe laquelle...
Un combat.
Un combat...

Même un Genin.
Quelqu'un qui se défendra
bêtement.

...
Le pays de l'herbe.


Zettai alla tous simplement dans un pays reclu, celui de l'herbe, trouver des victimes. Car les ninjas qu'il attaquait n'était rien d'autre.
Tous ces jeunes ninjas étaient rapidement tué, comme des experiences, il s'en servait pour s'adapter à son sharingan malgrè la douleur encore vive de la greffe. Rapidement ce dojutsu était devenu une partie de lui, Zettai avait été créé comme une arme, il pouvait s'adapter comme une arme.
Après la copie primaire et ses dérivés, les halucinations devaient être travaillée. Finalement, le nombre important de meutres de ninjas et aussi de quelques civils allerta la millice du pays de l'herbe, qui chassait maintenant un tueur en série.
Mais Zettai était un caméléon, il était introuvable.
Il préféra tout de même au bout de quelques semaines changer de pays afin de retrouver des cibles abondantes, et partit vers le pays de la cascade.
Là il recommença les massacres avec plus de difficultés, le pays était déjà mieux armé, ou en tout cas plus méfiant.
Néanmoins cela suffisait, l'entrainement seul additionné à celui des petits combats qu'il livrait et des gengutsu apposé aux civils qu'il trouvait suffisait déjà. Il avait ateind le niveau 2 du sharingan techniquement. 1 moi pour y arriver et toujours pas de nouvelles d'Itachi.
Il esperait atteindre le niveau trois une fois sa technique apprise mais n'esperait pas non plus récupérer le mangekyou bien connu de Kakashi.

____________________________________________________________________________________________________


3 eme partie ----------------->


Maintenant de retour au pays de la neige, l'entraînement pouvait reprendre, ou plutôt la création de la technique. Zettai n'en avait même pas finit avec cette première tâche.
Celle qui demandait le plus d'imagination et de connaissances.
Il falait étudier les possibilités non seulement de la technique, en réfléchir les mouvements pour que comme un signal, comme un code préalable qui lance un programme, ce qu'on souhaite voir apparaitre apparaisse mais aussi le sharingan. C'était la magie des jutsus. Sauf que là il falait fusionner ces deux choses.
Et l'une de ces choses, était encore un grand mystère pour celui qui pourtant étudiait tout, mais la théorie et la pratique... tellement de décalage.

En attendant la solitude frappait. Itachi avait disparu depuis plus d'un moi maintenant, il avait eu été apperçut sur les rives de Konoha. Peut être retournait-t-il au village du temps.
Mais bon... Zettai avait encore du travail, il s'y rendrait après, une fois qu'il maîtriserait cette technique. Qui paraissait encore si loin.

Il entamma le travail, des schémas, des notes, beaucoup de notes. La concrétisation était encore loin, les jours passaient, les test, sans rien qui n'apparaissait comme d'habitude.
Mais cette fois ci c'était pire, ça l'était toujours et c'était de plus plus usant. Aussi son désir de retourner au village du temps augmentait. Même si à chaque fois il attendait le feu vert d'Itachi, cette fois ci il devait aller vérifier par lui même.

Aussi, il finit par céder, et part reprendre la route vers son village... laissant encore de côté cet entrainement.
Il falait qu'il en est le coeur net, depuis le temps que son chef n'avait donné d'ordre, ni même signe de vie. Que pouvait-il préparait... C'était trop flagrant pour être négatif.
Ainsi pensait Zettai, et il ne se trompait pas vraiment, il ne se trompait pas encore.
Mais la suite prouverait que la confiance était un bien grand mot pour un Akatsuki.

____________________________________________________________________________________________________


4 eme partie --------------------->

Il y'avait environ 3 jours de voyages jusqu'au village du passé. Le plus long était de franchir le bras de mer.
Il arriva enfin aux portes du village, il n'y avait comme depuis le début de leur siège, personne dans les rues. Mais pas un bruit non plus.
Il continua, pénétra plus profondément dans le village quand il apperçut enfin une puissante lumière, plus il s'approchait et plus il voyait que cette lumière semblait sortir d'une brèche qui coupait le village comme une frontière. Parfois d'étranges phénomènes se produisait, les morceaux qui se défaisait du sol s'envolait et semblait tous se déplacer dans des dimensions différentes, lorsque Zettai rentrait en contacte avec eux, il subissait de puissantes secousses puis tout revenait à la normal.
Quelque chose de démentiel se préparait. Il vit que sur cette brèche, d'un toit, des ninjas, et même des civils du pays s'étaient réunis, c'étaient sûrement eux qui provoquait cela, qu'est-ce que c'était... ça semblait... ça semblait vouloir exploser.
Mais sa vu fut détourner soudainement vers autre chose, et non des moindres.
Itachi... enfin... sur le haut d'une tour. Observant en silence, comme d'habitude. Il voyait Zettai depuis longtemps lui. Zettai qui tenta de l'appeler, mais le bruit et la lumière s'intensifiait.
Itachi lui parla, mais ne cria pas, Zettai qui arrivait parfois à apercevoir ses lèvres compris qu'il s'adressait à lui. Puis en s'approchant, il compris autre chose : je ne controle plus rien.

Voilà qu'elles furent les dernières paroles que Zettai entendit. Quand la lumière, quand la brèche, quand le son, quand le temps se mirent alors à faire ce qui semblait être ouvrir le coeur de la terre. Il ne vit plus rien à part quelques débris. Itachi disparu aussi dans la lumière. Zettai en contrebat se sentit aspiré. Puis après l'implosion, tout explosa.
... Plus rien.


____________________________________________________________________________________________________

5 eme partie ----------------->

De la terre, non... un mur.
Je ne sais plus, je suis même peut être mort.
En tout cas j'ai dormis longtemps.


Zettai se releva, il était ensevelie sous des débris des maisons du village du passé et sous la poussière remuée par l'explosion. Oui, l'explosion... il se souvenait. La lumière...puis, maintenant. Lorsqu'il finit de se redresser il observa tout autour de lui, on avait l'impression que l'apocalypse étai tombé ici. Plus un arbre sur l'île pourtant gigantesques... Plus que de l'horizon. Les collines autour du village disparues... des tas de cailloux seulement découpés cette ligne qui allait jusqu'à la mer. La mer qui c'était approchée drastiquement.

[to be continued]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-futur.forumsactifs.com/index.htm
 
Les pièces manquantes [Rp d'entraînement]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vêtements d'entraînement
» [SOFT] FOOTCOACH 0.5 : Listing d'exercices d'entraînement de football [Gratuit]
» pièces manquantes pour restauration maquette
» pièces manquantes
» Pièces de rechanges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres lieux :: Pays de la Neige(Yuki)-
Sauter vers: